Les aspirateurs qui nous sont proposés dans les commerces sont le plus souvent tous dotés de différents niveaux de puissance. Comment différencier les machines performantes et choisir l’aspirateur le plus puissant ?

La puissance d’un aspirateur

Lorsqu’on cherche à acheter un aspirateur, il y a plusieurs critères indispensables qu’il faut comparer. La puissance est sans aucun doute l’élément le plus important à prendre en compte. Mais comment choisir un aspirateur ?

La dépression

La dépression est le premier élément à considérer pour déterminer la puissance de l’aspirateur. Elle exprime la force qui est exercée pour soulever la poussière du sol et la conduire jusqu’au sac ou à la cuve de l’appareil. Cette donnée est généralement exprimée en kPa (kilos Pascal) ou en kilos par atmosphère. Plus la dépression est élevée, plus l’aspirateur sera puissant. Cela définit alors sa capacité à aspirer la poussière.

On estime que sur sol lisse, les appareils puissants ont une dépression standard de 20 à 35 kPa. Sur sols durs (tapis, moquette), elle doit être de 40 kPa.

Le débit d’air

Le débit d’air est le second élément à prendre en compte. Il exprime la quantité d’air circulant dans l’aspirateur à chaque seconde. De ce fait, il nous en apprend plus sur sa capacité à conduire les poussières jusqu’à la cuve. Cette donnée s’exprime en décimètre cube par seconde, ou dm3/s. Sur sol lisse, un appareil doit atteindre 36 dm3/s pour être puissant, et devra atteindre 40 dm3/s sur sol dur.

Comment choisir un aspirateur ?

Pour choisir un aspirateur sans sac en fonction de sa puissance, il faut prendre en compte ces éléments clés :

  • Un embout capable de fournir un puissant pouvoir d’aspiration ;
  • Un rapport élevé entre le débit d’air et la dépression de l’appareil.

De ce fait, l’idéal est de partir sur un modèle doté d’une puissance de 900 watts minimum.

puissance aspiration aspirateur

Le rapport de force de la puissance utile

La puissance utile est une donnée très importante qu’il est nécessaire de consulter sur la fiche technique de l’appareil avant l’achat. Cependant, les constructeurs ont tendance à ne plus afficher cette information. Ils préfèrent indiquer la consommation électrique.

La puissance utile de l’aspirateur représente le rapport entre le débit d’air et la dépression. On l’exprime en watts. En clair, la puissance utile représente la capacité de l’appareil à soulever les poussières et à les diriger jusqu’au réservoir.

Le plus important sera de trouver un rapport pour lequel le débit d’air et la dépression sont proportionnés. Lorsque la puissance utile est trop élevée, la buse de l’aspirateur aura tendance à coller au sol en raison de l’effet ventouse. D’autre part, lorsqu’un appareil est trop puissant, l’utiliser devient contraignant.

Il faut savoir que l’intensité produite par le courant électrique du moteur n’indique en aucun cas la puissance utile de l’appareil. Beaucoup de consommateurs sont induits en erreur par cette donnée.

Les performances de la buse de l’appareil

La tête d’aspiration de l’appareil est un élément très important qui participe aux performances (voir l’efficacité du Dyson V6). La brosse doit être de bonne qualité, ses rainures ne doivent pas être trop larges et les poils devront être bien répartis.

D’autre part, quelques facteurs de conception de cette partie de l’appareil entrent en compte dans sa puissance :

  • La forme de la buse : rectangulaire ou triangulaire ;
  • Les roulettes doivent permettre une bonne malléabilité ;
  • La présence d’agrippe-fils sera très utile ;
  • L’articulation entre le tuyau et la brosse devra être optimale ;
  • L’emplacement des poils ne doit pas altérer la puissance.

En somme, la puissance d’un aspirateur se définit par son rapport dépression/débit d’air et par la qualité de sa tête d’aspiration.