Tondre sa pelouse peut paraitre, de base, être un exercice plutôt aise. Il suffirait en effet simplement d’allumer la tondeuse puis de passer en boucle sur le terrain afin que la coupe soit réalisée. Les choses sont, en réalité, plus complexes si l’on veut éviter que notre pelouse ne ressemble a un terrain complètement ravage par une tondeuse folle. Dans cet esprit, il est important de suivre des étapes précises – que nous vous détaillons plus bas – afin d’optimiser la coupe.

Les raisons de tondre sa pelouse

Tondre sa pelouse est tout simplement un essentiel de l’entretien du jardin. Tout d’abord, comme pour les cheveux ou la barbe, cela dynamisera la repousse et améliorera l’allure du gazon en le faisant plus compact et, surtout, plus vert !

De la même manière, tondre sa pelouse permet d’éviter la prolifération de mousses et des tristement connues ‘mauvaises herbes’. Cela permettra de conserver votre gazon en bonne santé, et donc de permettre une repousse idéale.

A chaque saison sa tonte

Selon la saison durant laquelle vous tondrez, il faudra considérer la hauteur de coupe et la fréquence. Ainsi, au printemps, il est préférable de tondre très régulièrement – au minimum une fois par semaine – pour atteindre une hauteur de coupe de maximum 7 cm.

Pour l’été, il est préférable d’éviter que l’herbe ne jaunisse et sèche à cause des fortes chaleurs – aussi, pensez à tondre régulièrement toutes les 2 semaines environ. Vous pouvez garder une hauteur de coupe allant jusqu’à 10 cm.

Avant l’hiver, enfin, pensez à descendre jusqu’à 3 cm de coupe – cela vous permettra de ramasser les feuilles automnales déchues et donc permettre à votre terrain de respirer plus facilement.

La tonte de votre pelouse : les étapes à respecter

La tonte de la pelouse ne se fait pas au hasard : il est préférable de suivre un schéma, voire de planifier soi-même son plan de coupe. Si vous ne voulez pas vous embêter a dresser des étapes particulières, découvrez ici les 6 étapes essentielles pour un jardin entretenu et magnifique à regarder.

  • Votre pelouse doit être dégagée: Un jardin, fonction de l’activité, peut être accompagne de nombreux objets extérieurs : ballons, transats, chaises et table de pique-nique, parasols… Avant même de démarrer la tente, pensez donc à nettoyer la pelouse de tous objets intrus.
  • Les conditions climatiques doivent être optimales: Dans cette optique, le but n’est pas simplement d’éviter qu’il se mette à pleuvoir pendant que vous tondiez, mais principalement de s’assurer que l’herbe est dans un état de prédécoupe idéal. Evitez ainsi de tondre quand l’herbe est trop sèche, au risque de casser les racines, ou trop humide, au risque d’embourber votre bac.
  • Commencez par les limites: Définissez les coins, les angles, les contours des plantes et des arbres, la limite entre gazon et terrasse… Vous devrez donc d’abord commencer par les frontières afin de délimiter la surface dont vous aurez a vous occuper.
  • Entreprenez des allers-retours parallèles avec votre tondeuse: Une fois un premier aller-retour termine, recommencez mais décalez légèrement la tondeuse sur la prochaine bande. Vous pourrez ainsi parfaire votre travail déjà entame tout en œuvrant sur la prochaine besogne.
  • Pour les terrains en pente, l’inclinaison déterminera le sens de coupe: Si l’inclinaison reste légère, vous pouvez alors tondre de haut en bas ou inversement sans problème. Si l’inclinaison est, toutefois, assez prononcée, pensez à démarrer du haut afin d’éviter que la tondeuse ne se renverse sur vous a cause de son poids et de l’attraction.
  • Une fois la coupe terminée, améliorez l’allure de vos bordures: Pour parfaire votre dur labeur, munissez-vous d’un coupe-bordure et entreprenez les finitions.

Maintenant que votre terrain est propre et tondu, il vous reste une dernière chose sur laquelle vous pencher : que faire de vos déchets végétaux ? On vous donne les meilleures pistes des maintenant !

 

L’utilité des déchets végétaux après la tonte

Maintenant que votre pelouse est tondue, et suivant la superficie de votre terrain, il est fortement probable que le terrain soit recouvert de nombreux déchets végétaux et de brins d’herbe. Si certes une majeure partie tombe dans directement le sac ou réservoir accroche à la tondeuse, vous aurez tout de même de nombreux déchets végétaux qui resteront dans votre jardin.

A partir de là, plusieurs opportunités s’offrent à vous :

Ramasser et jeter les déchets

Si vous ne souhaitez pas plus que ça tirer parti de la biomasse offerte par ces déchets, alors vous pouvez simplement les ramasser et les jeter dans les sacs à déchets verts (si elle a été traitée, car cela signifie qu’elle contient des produits phytosanitaires potentiellement dangereux). Notre astuce ? Laissez les déchets pour la nuit et ramassez-les le lendemain à l’aide d’un râteau. Ils seront plus faciles à ramasser car ils auront séché.

Le kit mulching, qu'est ce que c'est ?

Vous ne le saviez peut-être pas, mais les déchets végétaux, comme les brins d’herbe, contiennent de très nombreux minéraux et nutriments nécessaires a une pousse efficace. Si vous disposez d’un kit mulching, cela peut être effectue directement via la tondeuse. Les brins d’herbe vont ainsi être souffles puissamment afin qu’ils se décomposent, et ainsi que seuls les nutriments aillent sur votre sol ! Economique et écologique, que demander de plus ?

Le compost

Le compost a de nombreuses utilités, qu’il s’agisse de fertiliser vos plantes ou de les protéger, ou simplement servir d’engrais naturel. A cet égard, sachez que les brins d’herbe sont particulièrement riches en eau, ce qui se révéler intéressant pour protéger vos plantes. Enfin, si votre herbe a été traite via l’utilisation de produits phytosanitaires, il est préférable de ne pas l’utiliser pour le compost.

 

Maintenant que vous connaissez tous les essentiels sur la tonte de la pelouse, ainsi que nos petites astuces personnalisées pour gagner à la fois en rapidité et en efficacité. Vous savez également ce que vous pouvez entreprendre afin d’améliorer un peu plus votre jardin après la tonte.

Pour conclure, gardez à l’esprit qu’un beau jardin ne se fait pas en un coup, mais au fur et à mesure de plusieurs entretiens. Soyez patient, et votre pelouse rayonnera bientôt de mille feux… verts !