La tondeuse thermique, version haute gamme de la tondeuse manuelle de base, réalisé de magnifiques performances sur les grands jardins. Ses performances en font bien entendu un produit onéreux, et il est donc important que vous procédiez à un entretien régulier et approfondi.

La bonne nouvelle, c’est que même si l’entretien d’une tondeuse thermique est assez minutieux, il est aussi plutôt simple à suivre au niveau des différentes étapes. Découvrons tout ce que vous avez besoin de savoir ensemble, des maintenant !

Le matériel que vous devez vous procurer

Vous aurez besoin de plusieurs objets et outils pour parvenir à un entretien complet de votre tondeuse thermique.

A cet égard, pensez à vous munir d’une brosse à poils souples, d’une brosse métallique, d’un bidon d’huile spécifiquement pour tondeuse thermique et d’un nettoyeur haute pression ou, à défaut, d’un tuyau d’arrosage avec lance.

Pensez également a vous munir de :

  • Une spatule,
  • De la graisse,
  • Clés à douilles,
  • Brosse métallique,
  • Un entonnoir,
  • Un récipient,
  • Et un chiffon !
p

Conseils

Si vous voulez optimiser le temps que vous passez a l’entretien, assurez-vous de tout prévoir avant de commencer véritablement l’entretien. Cela vous permettra de gagner du temps en évitant les allers-retours incessants.

Les 9 étapes à suivre

Ces 9 étapes vous permettront d’entretenir véritablement à fond votre tondeuse thermique en s’assurant de traiter toutes les pièces importantes. Dans cette optique, vous pouvez également suivre ces étapes si vous n’arrivez plus à démarrer la tondeuse. Si, après avoir suivi ces étapes, votre tondeuse ne démarre pas, alors considérez qu’il est préférable de la porter en réparation directement.

Etape 1 : Penchez votre tondeuse à gazon sur le côté du filtre à air.

Etape 2 : Procédez au nettoyage du carter.

A l’aide de la spatule, entreprenez de faire disparaitre les plaques de déchets végétaux qui se sont accumules sur le carter. Vous pouvez ensuite le nettoyer via un nettoyeur ou jet haute pression pour faire le tout, mais pensez à sécher le carter par la suite si celui-ci est en acier, afin d’éviter toute trace de rouilles !

Etape 3 : Faites de même pour le bac de ramassage.

Nettoyer et vider le bac est crucial pour assurer que la puissance d’aspiration reste optimale. Effectivement, un bac bouché diminuera l’évacuation des déchets, et donc forcément un manque de puissance. Certains bacs sont prévus pour être directement démontés, ce qui facilite le tout.

Etape 4 : Etalez de la graisse sur les pignons.

Entreprenez de retirer tous les pignons de roue et vérifiez-en l’état. Remplacez les défectueux. Une fois ceci fait, graissez tous les pignons puis redisposez-les.

Etape 5 : Occupez-vous de la lame de coupe.

Pour améliorer la qualité de la coupe, démontez la lame et affutez-la soit a l’aide d’une meule ou d’une lime.

Etape 6 : Vérifiez le filtre à air.

Si le filtre est simplement encrasse, utilisez un kit d’entretien réservé à cet effet, ou procédez en étalant de l’essence via le pinceau, puis séchez le tout a l’air comprime. Notez que si le filtre est endommage, il est important de le remplacer rapidement pour éviter des baisses de performances.

Etape 7 : Procédez à la vidange du moteur.

Basculez la tondeuse pour laisser s’échapper l’huile sale dont vous n’avez plus besoin. Versez la nouvelle huile (qui doit bien sur correspondre aux standards de votre tondeuse) et vérifiez le niveau à l’aide du témoin.

Etape 8 : Procédez au nettoyage de la bougie.

Procédez de dévisser la bougie puis frotter à l’aide de la brosse métallique, qui offrira une résistance suffisante pour permettre de nettoyer toute crasse incrustée. A noter que si la couleur du culot à vire au jaune, il est préférable d’investir directement dans une nouvelle bougie.

Etape 9 : Remise en route.

Une fois que vous vous serez assure que toutes les pièces mentionnes avant ont été examinées et entretenues, il est temps de passer à la remise en route. Pour ce faire, remplissez simplement le réservoir à l’aide d’un nouveau carburant, puis démarrer la tondeuse a l’air libre.

Il est également possible que votre modèle vienne avec une pompe d’amorçage. N’hésitez pas à l’enclencher quelques fois avant le vrai démarrage afin d’améliorer le démarrage a froid.

Maintenant que vous connaissez toutes les étapes essentielles pour procéder à l’entretien de votre tondeuse thermique. N’hésitez pas à répéter ces étapes également si votre appareil vient à se montrer défaillant – il peut parfois suffire d’un rien pour que l’engrenage soit bloqué. Il serait alors dommage de procéder au remplacement de votre appareil alors que celui-ci n’a qu’un défaut mineur.

Mathis