Le café est l’une des boissons les plus consommées au monde. Pourtant, certains de ses usages soulèvent des questions d’ordre écologiques et économiques. Le café en grain est une alternative judicieuse pour celles et ceux qui consomment cette boisson.

Le café en dosettes : un désastre écologique

Les machines à café qui fonctionnent avec des dosettes ont littéralement inondé le marché. Même si les fabricants tentent de réduire leur impact sur la planète, cela sous-entend l’utilisation de plastique à usage unique. Ce type de conditionnement est pratique et bénéficie de saveurs multiples, mais à quel prix pour l’environnement ?

Les chiffres du café en dosettes

Ces dosettes et les machines qui les accompagnent sont parvenues à se faire une place de choix dans le cœur des consommateurs. Le problème qui se pose alors est le suivant : les dosettes sont fabriquées à partir de plastique.

Chaque année en France se vendent plus de 500 millions de capsules. Cela correspond à 1,37 million par jour, environ, mais aussi 16 par seconde. Les vendeurs de café en dosettes ont pris le parti de les vendre plus cher, et n’ont pas réellement pris en considération le problème écologique posé par ce type de plastique à usage unique. Et l’impact de ces dosettes est considérable.

La fabrication et le recyclage des capsules demandent beaucoup d’énergie et de matière première. D’autre part, les machines de café à dosettes ne sont généralement pas très solides, et demandent à être remplacées après quelques années d’utilisation. Ces processus de fabrication à répétition causent de sérieux dommages à l’environnement

cafe en dosette

Millions de capsules vendues chaque année en France

café en grain

Le café en grains est une solution écologique

Se tourner vers le café en grain une solution écologique et bénéfique pour l’environnement. Mais il est aussi bien plus riche en arômes et moins transformé que le café en poudre. En effet, le processus de transformation du café « traditionnel » peut altérer les saveurs et arômes du café.

La cafetière à grains est une solution durable pour l’environnement. Elle s’occupe de broyer les grains de café sans avoir besoin de filtres. De plus, les saveurs sont préservées dans le grain du café et se révèlent alors à l’instant où il est écrasé. Cette machine permet donc de réduire considérablement l’impact unitaire de chaque café sur l’environnement. De plus, le café en grain peut être acheté sans emballage et transporté dans un sachet durable et réutilisable fait en papier. Ainsi, seul le processus de fabrication de la machine pourrait impacter l’environnement, au même titre que les cafetières à dosettes.

Des économies possibles grâce à une machine à café à grain

Le café en dosettes est généralement vendu à un prix au kilogramme cinq fois supérieur au café en grain. Et pourtant, sa qualité n’est pas toujours équivalente. En plus d’être moins cher, le café en grain est également plus riche en saveurs.

Un prix au kilogramme inférieur pour le café en grain

En raison des nombreuses transformations subies par le café en dosettes, et de la fabrication des contenants, les capsules sont relativement chères. En moyenne, on estime qu’un café issu d’une machine à dosettes est cinq fois plus cher qu’un café moulu par une cafetière spécifique. Sachant qu’une capsule coûte environ 35 centimes d’euro, cela revient à un prix approximatif de 50 euros par kilogramme de café. Un paquet de café en grains peut être vendu aux alentours de 10 euros par kilogramme. Ce prix peut être un peu plus élevé pour le café issu de l’agriculture biologique ou du commerce équitable.

machine à café à grain Delonghi

La cafetière à grain : une machine durable

La production de déchets émise par les capsules se ressent sur le prix final payé par le consommateur, qui est généralement plus élevé de 20 à 60 %. Enfin, même si les machines destinées au café en grain sont souvent plus chères que celles dédiées à une utilisation de capsules, elles sont aussi plus durables. En effet, une machine à café à grain est généralement fabriquée à base d’inox et dotée d’un mécanisme complexe garanti par les fabricants. Les machines à dosettes sont, pour une grande majorité d’entre elles, conçues à base de plastique. Ce dernier est un matériau polluant et moins robuste dans le temps.