Le béton ciré est, certes, très en vogue actuellement. Toutefois, c’est le carrelage qui demeure le revêtement préféré des Français si on se réfère aux statistiques. Les carreaux grès cérame ou pleine masse sont présents dans la cuisine, la salle de bain, les toilettes, et parfois même dans le salon ou la salle de séjour. Par ailleurs, le carrelage est aussi la solution la plus prisée par les professionnels. Avec son excellent rendu esthétique, il convient parfaitement dans les locaux et les bureaux. Cependant, en cas de rénovation ou de réaménagement, comment le traiter ? Comment parvenir à faire des trous dans le carrelage sans le fissurer, notamment si on utilise une scie cloche ?

Préparer la zone à percer

Le carrelage ayant des caractéristiques qui le distinguent des autres revêtements, il est important d’en tenir compte si on veut que l’opération de perçage soit vraiment réussie. Que ce soit pour les carreaux en grés cérame ou les pièces émaillées, le matériau est réputé pour sa grande résistance à l’usure, mais il peut rapidement se fissurer sous la pression exercée par la lame circulaire de la scie cloche. Pour empêcher cela, il est donc primordial de préparer la zone à percer. La première étape consiste à évaluer les différents points de perçage et à reporter les mesures adéquates pour la taille du trou que l’on souhaite avoir. On repère alors le centre du cercle à l’aider d’un l’aide d’un crayon ou d’un feutre. On colle ensuite un ruban adhésif transparent sur cette marque afin d’éviter les dérapages lors de la découpe.

Procéder à la découpe

scie cloche

Si la surface à découper est prête, on peut procéder à la découpe. Mais avant de brancher l’appareil, on peut mettre un peu d’eau sur le carreau afin de bien l’apprêter et éviter que la scie cloche/trépan ne surchauffe pendant l’usage, mais également pour empêcher que le carreau n’éclate. Le perçage s’effectuera à vitesse réduite de manière constante. S’il s’agit d’un carrelage non posé, on peut éventuellement retourner le support avant de l’avoir transpercé et poursuivre l’opération sur l’autre face. Cela réduira les risques de cassure.

Quelques conseils pratiques à ne pas oublier

Le perçage du carrelage pouvant être délicat, l’idéal serait d’avoir une scie cloche/trépan moderne à variateur de vitesse et sans percussion (voir les meilleures perceuses sans fil dans notre article). Mais qu’il s’agisse d’un équipement classique ou d’une version récente, le matériau qui compose la lame demeure l’indication la plus importante. Les modèles faits de carbure ou diamant sont les plus conseillés. Selon les experts, les lames en carbure de tungstène sont efficaces si on veut faire des trous dans des carreaux de céramique. En revanche, les supports diamant sont plus intéressants s’il s’agit de carrelage grès cérame, grès émaillé ou pleine masse.
Bien évidemment, les scies sont généralement proposées sous forme de kit incluant des lames de différentes tailles. Ainsi, l’utilisateur peut choisir l’accessoire qui répond le mieux à ses attentes. Par ailleurs, si vous avez prévu de remplace votre scie trépan, il est à noter que différentes caractéristiques doivent être prises en compte. Quoi qu’il en soit, assurez-vous d’avoir un appareil qui associe performance et précision.
Tout dépendra de la fonction du trou que vous voulez faire puisque c’est cela qui déterminera la profondeur et le diamètre de perçage. En général, la scie diamant est la meilleure option pour les grands gabarits de perçage (les trous serviront à faire passer des prises ou des tuyaux d’évacuation). Enfin, les prix peuvent largement varier pour un même modèle d’équipement. Certains fabricants proposent des scies affichant plusieurs options d’utilisation. Si vous êtes un amateur de bricolage, vous serez certainement séduit par les scies trépans multiusages qui sont capables de traiter tous les types de matériaux.